Forum fédéral canne et bâton

Le forum de toutes les disciplines de la canne de combat
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 des petites questions

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
sophie leclerc
best of bavard
best of bavard
avatar

Féminin
Nombre de messages : 509
Age : 47
Localisation : au jardin
Date d'inscription : 01/10/2007

MessageSujet: des petites questions   Sam 12 Jan - 22:06

j'ai propose un stage de savate et canne a un ami, directeur athletique (in English : Athletic Director)dans une universite privee. il veut en savoir plus
precisement:

1. quelles sont les benefices/avantages (sportifs et psychiques) de ces sports? pourquoi, par exemple, pratiquez-vous la canne et pas
le tennis? c'est la meilleure facon de garder "mens sano in corpore sano"?

2. a quoi un debutant s'attendrait-il d'un premier stage intense?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dubreuil
Modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1280
Age : 59
Localisation : bordeaux
Date d'inscription : 07/06/2007

MessageSujet: Re: des petites questions   Dim 13 Jan - 4:57

Chère Sophie, voici quelques éléments de réponse...

1) L'aspect esthétique de l'activité: évocations et références multiples (Danse, Arts Martiaux, Gymnastique, Cirque, etc.).
La beauté et la richesse chorégraphique de l'activité restent notre premier argument de "vente". En effet, la grâce des mouvements liée à leur diversité et à leur efficacité, suscite la curiosité et l'envie d'essayer... le folklore de nos tenues matelassées de compétition, contribue à marquer notre identité.

2) La culture et les valeurs: forte adhésion identitaire (des racines que l'on veut et que l'on fait siennes...).
L'intérêt que l'on porte à notre patrimoine culturel est très mobilisateur... Notre discipline est une formidable façon de voyager dans le temps et de s'imprégner des us et coutumes de l'époque (XIXème siècle). Cet attrait pour la "chose" historique, archéologique, anthropologique et sociologique habite indiscutablement les esprits de nos pratiquants, il n'y a qu'à observer les catégories de notre "clientèle" majoritaire: cultivée (bon niveau social), âge mûr (entre 30 et 50 ans). Je précise qu'il s'agit d'une tendance naturelle et non d'un choix ou d'une orientation du CNCCB. Je peux même ajouter que le CNCCB fait tout pour élargir sa "clientèle", notamment en direction des jeunes et des très jeunes.
La défense et la transmission des valeurs de courtoisie, de convivialité et d’amitié poussées à leur paroxysme, que l'on entretient dans le culte du respect des règles et des personnes, sont essentielles pour la cohésion humaine et technique du groupe (ce que l'on peut apparenter à une famille).

3) la confidentialité: sentiment de l'exception (de ne pas ressembler à tout le monde, ce qui peut devenir antinomique avec la volonté de développement).
La confidentialité de notre activité permet, paradoxalement, de se distinguer. En effet, le désir et la sensation de pratiquer une activité atypique et extraordinaire peuvent motiver les gens qui cherchent à éviter les sports de masses. Le peu de monde dans les salles, le besoin d'originalité, et la plus faible concurrence entre les compétiteurs, peuvent être des éléments décisifs dans le choix d'une activité.

4) l'aspect sportif: ressources infinies (l'expression corporelle y est tellement libérée, les techniques tellement précises, et l'implication psychologique tellement gratifiante, que l'on peut affirmer que nous sommes en présence d'un "grand" sport).
a) Jeu et confrontation: Le caractère ludique et stratégique de notre discipline est indéniable. L'aire de combat circulaire, la comptabilisation ininterrompue des touches (continuité dans l'action), décision des assauts aux points et non sur KO, sont des éléments déterminants, sources de créativité et de grande liberté motrice en dépit des nombreuses contraintes techniques.
b) Sport complet dans le domaine physiologique: La richesse technique des mouvements et des déplacements, nécessite une bonne condition physique qui s'acquiert au fur et à mesure. La gestion et le calcul des dépenses énergétiques, permettent une marge de progression considérable, et un équilibre physiologique et esthétique harmonieux...
c) Gestion mentale: Il s'agit surtout de développer des capacités et des ressources psychologiques, liées à la détermination nécessaire en assaut et en "pratique loisir". Ces stratégies mentales ont un rôle éducatif majeur et favorisent la prise de décisions et les capacités à surmonter les difficultés. Les qualités d'exutoire de notre discipline sont reconnues et appréciées par tous!...
d) Aspect self/défense de ce sport de combat: L'efficacité défensive de cette discipline est indéniable et permet, à cet égard, de s'adresser à des "clientèles" qui peuvent se sentir vulnérables (enfants, femmes, personnes âgées, handicapés, etc.).
e) Expérimentation technique et tactique: Le caractère récent de nos pratiques sportives fait que l'apport en nouveautés techniques et tactiques est possible et fréquent. L'activité n'est donc pas fermée...
f) Accès aux compétitions de haut niveau: Un bon classement est rapidement envisageable par rapport à d'autres sports pratiqués par le plus grand nombre.

5) Les possibilités d'innovation: activité à géométrie variable dont on sent l'énorme potentiel évolutif malgré la conservation de nos ""fondamentaux" culturels.
La Canne et le Bâton sont anciens, mais les pratiques "sportives" sont récentes (les années 1970), ce qui offre une marge d'évolution et de développement considérable sur le plan de la pratique (nouvelles techniques acrobatiques, pratiques Handi-Canne, etc.), de la promotion (développement à l'étranger: compétitions, démonstrations et stages internationaux; publicité: médias, etc.), et de l'extension de nos activités et spécialités (double-canne, Canne-Chausson, Canne-Défense, etc.).

6) Les implications associatives facilitées: sentiment qu'un peu de conviction et de bénévolat suffisent à nous donner un rôle important au sein de l'association (CNCCB, clubs, et autres...).
Le CNCCB est encore (malheureusement ou heureusement), une petite structure qui favorise l'engagement associatif au plus haut niveau.

Tonton Dub, fier de ses troupes: "Ah! Les braves gens..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sophie leclerc
best of bavard
best of bavard
avatar

Féminin
Nombre de messages : 509
Age : 47
Localisation : au jardin
Date d'inscription : 01/10/2007

MessageSujet: reponses plutot completes   Dim 13 Jan - 17:33

wow. j'ai un sacre travail maintenant a traduire tout ca. merci! study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sophie leclerc
best of bavard
best of bavard
avatar

Féminin
Nombre de messages : 509
Age : 47
Localisation : au jardin
Date d'inscription : 01/10/2007

MessageSujet: except   Dim 13 Jan - 17:35

m. dubrueil tu n'as pas repondu a ma deuxieme question pour l'organisation d'un stage No
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dubreuil
Modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1280
Age : 59
Localisation : bordeaux
Date d'inscription : 07/06/2007

MessageSujet: Re: des petites questions   Lun 14 Jan - 3:39

Effectivement, chère Sophie, voici ma réponse à ta deuxième question:
Tout d'abord, "un stage intense" pour des débutants n'est pas envisageable! Pour des raisons de saturation physiologique et cognitive...
En effet, un stage de "découverte" doit avoir pour objectif principal de donner aux stagiaires, l'envie de renouveler l'expérience. L'adéquation du plaisir du jeu et de l'expression corporelle, permet la conceptualisation d'une expérience, autrement dit, de penser que cette expérience dépasse le simple cadre d'une initiation mais prend la dimension d'une découverte unique et irremplaçable...

Quant au contenu du stage, il doit être progressif et faire référence aux procédures universelles d'acquisition des connaissances en mêlant à la fois le b-a-ba (c'est à dire "l'empilement" des connaissances), et le bain dans un contexte finalisé (c'est à dire, de temps en temps, mettre l'élève en situation d'opposition supérieure à son niveau, de façon à faire intervenir une gestuelle et des comportements instinctifs qui seront éduqués...).
Il est évident que le programme de ce stage de découverte dépendra du profil des stagiaires: âge, condition physique, homogénéité ou non des stagiaires, expérience d'autres sports de combat ou non, etc.

En conclusion, je dirais, qu'à la fin du stage, les stagiaires auront dû apprécier la logique interne de l'activité donc, auront dû appréhender les constructions motrices de la défense, du leurre et de l'enchaînement, tout en étant très intéressés par notre patrimoine culturel...

Tonton Dub, fier de ses troupes: "Ah! Les braves gens..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sophie leclerc
best of bavard
best of bavard
avatar

Féminin
Nombre de messages : 509
Age : 47
Localisation : au jardin
Date d'inscription : 01/10/2007

MessageSujet: stage decouvert   Mar 15 Jan - 18:33

merci m.dubreuil. et je te demande pardon, mais il me semble que ton epithete te sied mal; au moins moi, je ne t'appellerai jamais "TON_TON DUB". tu me repondras que "tu" est mal assorti a Monsieur. soit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: des petites questions   

Revenir en haut Aller en bas
 
des petites questions
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Deux petites questions !!! facile
» Pleins de petites questions
» Bonjour tout le monde! Quelques petites questions...
» Petites questions climatisations !!!
» Quleques petites questions que je me pose...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum fédéral canne et bâton :: Communauté :: Présentation-
Sauter vers: